Compost’Ere : Une association pour développer le compostage de proximité !

Tous éco-responsables dans les Alpes de Haute Provence!

Ressources

> Qu’est-ce que c'est?
Base documentaire
Fournisseurs de matériel
Liens utiles

Qu’est-ce que le compostage de proximité ?

Les biodéchets


Les biodéchets sont les déchets biodégradables issus de jardin ou de parc, les déchets alimentaires ou de cuisine issus notamment des ménages, des restaurants, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que tout déchet comparable provenant des établissements de production ou de transformation de denrées alimentaires.

Les bio déchets (de cuisine et d’espaces verts) représentent environ :

  • 1/3 des déchets collectés par les collectivités ;
  • Soit 100 kg/hab/an de déchets alimentaires et 100 kg/hab/an de déchets verts.​

 

Plusieurs solutions de prévention existent avec le compostage au niveau local suivant le contexte :

La prévention des biodéchets avant tout!
Prévenir les déchets avant qu’ils ne deviennent des déchets est la première étape à étudier avant de lancer toute démarche : réduction du volume, réduction de la nocivité, etc.

Pour les déchets alimentaires :

  • la réduction du gaspillage alimentaire
  • la valorisation (alimentation animale,…)

Pour les déchets verts :

  • la couverture du sol des espaces verts : le paillage (paille, herbes, feuilles, écorces…), le mulching des tontes (laisser le gazon sur place) ou le broyat favorisent la fertilisation naturelle, un maintien de l'humidité, une protection contre les herbes indésirables.
  • le compostage du broyat des déchets de taille en mélange avec des déchets azotés et des feuilles, humides ou sèches.

Ces techniques sont également une alternative au brûlage des déchets verts, pratique polluante et interdite.

 

Le compostage en quelques mots

Le compostage est un procédé de biodégradation des biodéchets en présence d'oxygène dans le but d'obtenir un amendement organique (compost).
Le procédé implique un bon mélange de déchets azotés (déchets alimentaires) et de déchets carbonés (branchages, etc.).
Le savoir-faire de l'opérateur est essentiel pour le bon déroulement du compostage.

 

Pourquoi la gestion de proximité ?

Le transfert des déchets vers des installations de traitement éloignées engendre une organisation lourde et des coûts élevés.
Pourtant, les biodéchets sont généralement constitués de petits flux dont la valorisation peut se faire localement, en mettant en place une organisation adaptée à l'échelle concernée (domestique, quartier, village…).
Le milieu rural ou semi-rural des Alpes de Haute Provence facilite ces démarches.

 

Que dit la réglementation ?

La valorisation des biodéchets est un axe majeur de la politique nationale et locale de prévention des déchets (cf. Plans et Programmes Départementaux de Prévention).

La loi Grenelle vise en 2012 un objectif de recyclage des déchets ménagers et assimilés de 35 % et de 45 % en 2015 : cela ne peut être atteint que par la valorisation d'une partie importante des biodéchets.

De plus, dans le cadre du principe de responsabilité du producteur, la loi Grenelle rend obligatoire à partir de 2012 pour les "gros producteurs" de biodéchets la quantification, le tri la valorisation de leurs biodéchets.