Que faut-il faire pour garder ses tomates à l’abri ?

Tuta Absoluta est un insecte connu pour être le foreur de la tomate, c’est un insecte tropical qui attaque toutes les cultures maraîchères, en particulier les tomates. Il est important de savoir que la femelle Tuta Absoluta peut pondre entre 250 à 300 œufs au cours de sa vie. Il faut également savoir que cet insecte se nourrit principalement des feuilles et de tomate. Nous allons voir au cours de cet article les meilleurs moyens qui vont vous permettre de protéger vos tomates.

Que faut-il faire pour garder ses tomates à l’abri ?

Il existe un ensemble de pratiques agricoles qui vous permettent d’éliminer les ravageurs, les agriculteurs se servent généralement des techniques suivantes :

  • Fertilisez le sol et labourez la terre périodiquement ;
  • Irriguez adéquatement vos tomates ;
  • Débarrassez-vous des plantes nuisibles et des plantes restantes qui ont été récoltées ;
  • Assurez-vous qu’il n’y a aucune trace de l’insecte Tuta Absoluta sur les plantes de tomates ;
  • Assurez-vous que vos tomates soient accompagnées d’une autorisation si elles sont importées afin qu’elles soient bien conservées et présentées aux agents phytosanitaires pour les inspections.

Dans une serre, il est important de couper toutes les parties des plantes de telle façon à ce qu’il ne reste que les tomates, ces plantes doivent être emportées en dehors de la serre pour être brûlées. Il existe un groupe de produits non chimiques qui peuvent vous aider à combattre ces insectes :

  • L’huile de Neem, qui est un insecticide spécialement conçu pour combattre le Tuta Absoluta, il est utilisé dans le but de mettre un terme aux infections simple de tomate ;
  • Le Bacillus thuringensis qui est utilisé pour mettre un terme aux infections plus avancées, ce produit est souvent accompagné de l’huile de Neem qui sert à repousser ces insectes avant qu’ils n’atterrissent sur les tomates ;
  • L’imidaclopride, l’indoxacarbe, le Spinosad le deltaméthrine et le rynaxypyr sont aussi des produits qui ont prouvé leur efficacité dans la lutte contre ces bestioles.

En quoi les serres peuvent servir ?

Si vous préférez cultiver vos tomates dans des serres, il est impératif que ces dernières soient équipées de filets anti-insectes, ce dernier doit être déposé au niveau de toutes les entrées. Vous devez aussi fermer toutes les portes afin d’être sûr que ces insectes ne rentrent pas, assurez-vous aussi qu’il n’y ait pas d’espaces ou de trous dans la structure de base de la serre.

Évitez de vous rendre sur les terrains des autres agriculteurs qui souffrent de ce problème car il se pourrait que l’insecte s’accroche à vos vêtements. Assurez-vous toujours qu’il n’y a pas d’insectes ou de parasites collés sur vos vêtements avant d’entrer dans la serre.

Si cet insecte arrive quand même à s’introduire dans la serre, sachez qu’en tant qu’agriculteur, vous devez impérativement utiliser des pièges à phéromone. Ces pièges aident à détecter précocement la présence de ces ravageurs, en plus de ça, ils aident à déterminer l’intensité de sa propagation.

Il est possible d’utiliser la méthode de piégeage de masse pour les ravageurs, ce qui permettrait de réduire leur nombre, vous devez juste augmenter le nombre de pièges placés dans la serre. Cette méthode vous permettra de réduire le besoin d’utiliser des insecticides.

Quels sont les conseils à suivre pour protéger les tomates ?

En tant qu’agriculteur, vous pouvez utiliser des pièges collectifs, que ce soit en plein champ, ou dans une serre, mais vous devez quand même savoir que le résultat dans les lieux clos est toujours meilleur. Quant au nombre de pièges qui doivent être utilisés, ils diffèrent selon les dimensions du champ ou de la serre. Au minimum, vous allez devoir mettre de 2 à 4 pièges par hectare.

Entre les pièges collectifs et les produits chimiques, le but est de se débarrasser de manière définitive de ces ravageurs, les produits chimiques demeurent quand même la meilleure solution que vous pouvez apporter à ce problème car ils sont connus pour être la principale méthode utilisée dans l’élimination de ces insectes depuis leur première apparition. Il est conseillé quand même de ne pas abuser de leur utilisation car l’insecte Tuta Absoluta pourrait développer une résistance contre ces produits.