Comment soigner un citronnier dont les feuilles tombent ?

Le citronnier est très apprécié car il fait partie des arbres fruitiers en pot les plus cultivés en jardinage. Il est aimé pour ses fruits et le doux parfum de ses fleurs, ce qui le rend très agréable à regarder et à cultiver dans le jardin de votre maison. De plus, la culture du citronnier en peu ne requiert pas beaucoup d’entretien tout au long de l’année, à l’exception de sa taille et d’un apport régulier d’engrais. Ses fruits sont très agréables à récolter dans votre jardin.

Cependant, le citronnier comme tous les autres types d’arbre à fruits nécessite des conditions optimales pour pousser correctement. Un citronnier en bonne santé peut vous offrir un très bon rendu et vous permet de profiter de la saveur d’un bon jus de citron frais.

À cause de sa très grande sensibilité, cette plante est susceptible de perdre facilement ses feuilles à cause des différentes raisons. Comme tous les arbres fruitiers, il est parfois très sensible aux maladies et aux attaques d’insectes. Pour cela, il faut bien s’informer sur les causes de ce phénomène ainsi que les mesures qu’il faut prendre pour y remédier.

Alors, que faire pour un citronnier qui perd ses feuilles ? Suivez tous nos conseils en jardinage pas à pas pour en savoir plus sur votre arbre fruitier et ses afflictions, et connaître la réponse à votre interrogation. Nous vous accompagnons étape par étape pour que vous ayez toutes les clés en main pour redonner à votre citronnier une excellente santé.

Pourquoi les feuilles de mon citronnier en pot tombent ?

Votre citronnier a besoin d’une prise en charge complète pour avoir une croissance normale et vous offrir un rendement optimal. Un entretien régulier est donc une obligation si vous voulez planter un ou plusieurs citronniers. Il y a trois facteurs importants à prendre en compte pour la bonne santé de vos agrumes et de l’arbre en général : un arrosage adapté, l’apport d’un engrais riche et des conditions climatiques optimales, en particulier de la chaleur et du soleil. C’est d’ailleurs pourquoi le citronnier apprécie tout particulièrement une localisation telle que le sud de la France, comme la plupart des agrumes (oranger, mandarinier ou clémentinier).

Vous devez aussi savoir que le problème de perte de feuille est très fréquent chez les citronniers, mais les raisons de ce phénomène doivent être déterminées.

En général, un citronnier perd ses feuilles pour l’une des causes suivantes :

  • L’arrosage, soit un apport en eau trop faible ou au contraire, trop important ;
  • La chaleur, et en particulier le soleil, qui peut parfois être étouffant pour tous types de plantes ;
  • Les maladies qui peuvent attaquer le feuillage, mais aussi l’intérieur de l’arbre, les branches, les fleurs et les fruits ;
  • Les parasites, qui peuvent être la cause de vos feuilles qui tombent ;
  • Un manque d’apports nutritifs dans le sol, lié le plus souvent à la localisation : les feuilles jaunissent parfois avant qu’elles tombent ;
  • Une chlorose, en d’autres termes un manque de fer ;

En effet, un arrosage insuffisant peut faire sécher les feuilles et les faire tomber. Mais cela ne signifie pas que vous devez arroser votre citronnier en abondance, car une très grande quantité d’eau peut noyer les racines et causer le mort de la plante. Il faut impérativement arroser votre citronnier en pot de manière mesurée et juste et trouver le bon dosage en eau à lui apporter. Par exemple, inutile d’arroser un plant de citronnier dont la terre est encore humide, et ce type de conseils vaut pour toutes les plantes.

La chaleur est aussi un facteur qui peut être à l’origine de la perte de feuilles du citronnier et va dépendre largement de la période de l’année. Cet arbre fruitier est connu pour être très sensible pour les hautes chaleurs et nécessite un environnement plus ou moins froid pour s’épanouir.

Même si vous offrez des conditions optimales pour votre citronnier, ce dernier peut quand même perdre ses feuilles à cause des différentes maladies et parasites. Les pucerons, les araignées rouges, les cochenilles et le Mal Secco sont tous des facteurs capables de nuire aux citronniers et faire tomber leurs feuilles.

Le Mal Secco est par incidence la maladie du citronnier la plus courante. Il est causé par une champignon Phoma tracheiphila, qui apprécie tout particulièrement les citronniers mais aussi parfois sur d’autres arbres à agrumes tels que les orangers, les clémentiniers ou les mandariniers. La maladie peut prendre deux aspects : le « mal fuminant » qui va entraîner la mort très rapide de l’arbre après l’infection du système racinaire, et le « mal nero » qui est plus comme une infection chronique du bois.

Les feuilles et les pousses sont lors de cette affliction touchées en premier, puis vient le tour des branches et des brindilles qui se mettent à dépérir. On peut aisément reconnaître les parties infestées de la plante car elles présentent des taches grises avec des petits points noirs. Il faut couper toutes les parties atteintes et les brûler sans attendre. Il n’existe pas d’autre recours, car il y a aucun moyen de lutte, ni chimique ni biologique, pour enrayer efficacement le champignon. Cette maladie a un temps d’action assez variable, et peut ainsi progresser plus ou moins rapidement, de quelques mois à plusieurs années.

 Il arrive aussi de retrouver les feuilles de ses arbres à agrumes en pot recroquevillée à l’arrivée du printemps. Ce phénomène est dû à une attaque de pucerons ou de cochenilles, surtout quand les citronniers qui ont passé tout l’hiver dans une serre froide font soudainement face à une forte humidité, qui va favoriser l’apparition des cochenilles et autres insectes parasites. De même, le printemps est la saison durant laquelle la vie reprend dans votre jardin et de nombreux insectes se réveillent et partent ainsi en quête de nourriture et d’habitat. Ce sont les jeunes pousses qui sont particulièrement grignotées par les pucerons et les cochenilles. Pour repérer leur invasion, il suffit de chercher sous les feuilles enroulées au printemps, devenues collantes et tachées de noir. C’est là que demeurent les larves. Pour en venir à bout, un mélange d’eau et de savon noir suffit.

Les cochenilles et les pucerons ne sont cependant pas les seules à s’attaquer à vos précieux citrons. Les mouches à fruit, par exemple, adorent comme leur nom l’indique les fruits, et pondent dans vos agrumes. Jetez les citrons qui sont infectés et retirez tous ceux qui présentent des taches noires.

Un manque d’apport nutritifs peut causer entre autres le fait que les feuilles de ces arbres à citrons jaunissent et ne meurent. Pour contrer ce phénomène, il suffit le plus souvent d’utiliser de l’engrais pour agrumes que vous pouvez trouver en magasin.

Au contraire, votre citronnier peut souffrir d’un apport excessif d’engrais ou d’un engrais inadapté. Pas d’inquiétude dans ce cas, car vous pouvez aisément rectifier la chose en ôtant un peu de terre à la surface du pot. Pour ne pas abîmer les racines, procédez avec délicatesse et de préférence directement avec les mains. Prélevez quelques centimètres de cette terre et une fois que c’est fait, remplacez-la par une nouvelle terre, neutre cette fois-ci. Le dosage d’engrais sera ainsi diminué, plus adapté et votre citronnier reprendra peu à peu sa bonne santé.

Comment soigner mon citronnier qui perd ses feuilles ?

Tout d’abord, il faut noter que vous devez appliquer certaines astuces de prévention pour éviter l’apparition de ce phénomène. La prévention consiste à réunir une quantité suffisante de tous les besoins nécessaires à la croissance du citronnier avant de le planter. Si votre citronnier est déjà en train de perdre ses feuilles, pas de panique, car il existe plusieurs solutions pour le soigner.

Premièrement, il faut utiliser des engrais spéciaux pour les arbres d’agrumes pour fournir tous les nutriments essentiels. Il faut noter que cela doit se faire avant de collecter les fruits pour ne pas laisser le citronnier en panne de ressources. De plus, vous devez adopter un programme d’arrosage régulier avec une quantité d’eau bien déterminée pour renforcer la structure des feuilles et avoir une bonne couleur verte.

Aussi, vous devez protéger votre citronnier des chaleurs extrêmes, ce qui veut dire que vous devez le mettre à l’abri des rayons solaires brulants. Dans les régions trop froides ou tout simplement en hiver, l’utilisation des couvertures de protection contre la gelée est fortement recommandée. Il faut aussi bien vérifier l’état du citronnier pour mettre en évidence la présence des maladies ou des parasites.

Si le citronnier comporte un parasite, vous trouverez plusieurs larves ainsi que des petits points noirs sur les feuilles et ces dernières deviennent trop collantes. Dans ce cas, vous devez utiliser un traitement chimique efficace en fonction du parasite ou de la maladie dont souffre votre citronnier. Le savon noir est aussi un très bon remède contre plusieurs types de parasites.

La perte de feuilles est un problème récurrent chez le citronnier à cause de différents facteurs. La meilleure solution est de prendre des mesures de protection avant l’apparition de ce phénomène.