Quelles sont les étapes qu’il faut suivre pour se débarrasser du lierre ?

Le lierre grimpant (Hedera helix) est une plante très particulière et appréciée par beaucoup de gens à cause de ses nombreux bienfaits au niveau visuel et écologique. Il donne beaucoup de charme aux murs de la maison sur laquelle il grimpe à l’aide de ses petites ventouses.

Cependant, cette plante peut rapidement se transformer en un véritable problème et causer des dégâts à plusieurs niveaux. Tant qu’un arbre est en bonne santé ou tant qu’un mur est parfaitement enduit et que le lierre est bien taillé, il ne pose pas beaucoup de tort. En revanche, s’il est non domestiqué et/ou qu’il s’attaque à des murs fragiles, le lierre peut devenir trop envahissant et causer de plus gros dégâts.

Dans cette situation, il faudrait dans certains cas contrôler la croissance du lierre ou s’en débarrasser carrément en s’attaquant par exemple aux racines.

Cette tâche peut paraitre simple mais il est en réalité très difficile de se débarrasser de ce genre de plantes qui sont extrêmement coriaces et savent comment repousser rapidement. En effet, le lierre grimpant est très tenace et cherchera toujours à repousser et à s’installer dans votre jardin ou sur les murs de votre maison.

Alors, comment se débarrasse-t-on du lierre ? Nous allons vous apporter la réponse et des conseils pour gérer ces plantes grimpantes étape par étape.

Est-il nécessaire de se débarrasser du lierre ?

Le lierre est un sujet qui fait débat entre les personnes qui considèrent cette plante comme un fléau et d’autres qui estiment que c’est une aubaine et chaque partie a ses propres arguments. En ce qui concerne les avantages, le lierre en apporte beaucoup surtout en termes au niveau visuel. En effet, le lierre sert à décorer la façade des maisons en cachant les irrégularités et les zones moins belles à voir.

De plus, en absorbant l’humidité, ce type de plantes contribue à la protection de l’intégrité du mur et la prolongation de sa durée de vie. Le lierre sert aussi comme barrière de protection pour le mur contre les rayons du soleil ce qui aura des effets positifs sur la température à l’intérieur de la maison. D’un point de vue écologique, le lierre est essentiel pour la survie de plusieurs espèces comme les petits oiseaux.

De l’autre côté, le lierre peut être considéré comme une plante nuisible puisqu’il cause plusieurs dégâts surtout dans la zone de votre jardin. Effectivement, cette plante grimpante étouffe et empêche le développement des autres plantes qui se trouvent aux tours à cause d’un feuillage toxique. Il peut aussi causer le décollage de l’enduit du mur et l’apparition de plusieurs traces néfastes.

Pour cela, on peut dire que la meilleure solution pour bénéficier des avantages du lierre et éviter ses contraintes est de contrôler de façon efficace sa croissance.

Comment se débarrasser du lierre ?

Le lierre est une plante qui sait comment se défendre et pour cela elle très difficile à tuer ou à contrôler.

Pour réussir à tuer cette plante, vous devez suivre certaines étapes et mettre en place une stratégie de jardinage efficace. Tout d’abord, il faut lister le matériel nécessaire pour une telle tâche :

  • Des gants de jardinage ;
  • Un sécateur ;
  • Une hachette ou une cisaille dotée d’une longue manche ;
  • Un tuyau d’arrosage ;
  • Une pioche ;
  • Une brosse métallique.

Les étapes à suivre pour se débarrasser du lierre

La première chose à faire est d’arroser le lierre en commençant par du haut vers le bas à travers un tuyau d’arrosage. L’écoulement d’une grande quantité d’eau va ramollir le tronc et les racines ce qui les rend plus facile à arracher. Après ça, il faudra découper le tronc principal au niveau de ses deux extrémités, au plus proche de la terre.

Le découpage doit se faire dans la zone où commencent les petites ramifications en haut et le plus près possible des racines en bas. Si le tronc est trop solide, il est conseillé d’utiliser une hache pour pouvoir le découper.

Ensuite, vous pouvez commencer à ôter manuellement les branches en tirant doucement pour ne pas brimer les murs et laisser des traces. Il est nécessaire de porter des gants lors de cette étape pour se protéger des insectes qui peuvent se cacher sous les branches. Pour empêcher la réapparition du lierre, vous pouvez arroser ses racines par de l’eau bouillante et de l’eau de javel de façon répétitive.

Il vous faut maintenant éliminer un maximum de racines en profondeur : prenez une pelle, creusez tout autour de la racine et coupez ou arrachez-la pour en retirer en maximum. Essayez d’être le plus consciencieux possible, mais malheureusement et dans la majorité des cas il restera toujours quelques morceaux de racines qui ne demanderont qu’à pousser à nouveau.

Vous pouvez aussi mettre une grande quantité de sel de mer en dessus des racines. Bien qu’il puisse apporter beaucoup d’avantages, le lierre peut rapidement se transformer en un véritable problème qui doit être réglé le plus rapidement possible. Pour vous débarrasser du lierre, il vous suffit d’appliquer les quatre étapes citées dans cet article. Pensez également à apporter le lierre que vous avez coupé à la déchetterie car les petites baies noires sont toxiques.

Si malgré tout cela, vous ne parvenez pas à vous débarrasser efficacement du lierre sur votre maison ou dans votre jardin, vous pouvez utiliser un désherbant en dernière solution. Armez-vous d’un désherbant à effet non rémanent pour éviter au maximum tout impact sur l’environnement et injectez-le directement dans les racines à l’aide d’une seringue. Vous pouvez également atteindre que les jeunes feuilles de lierre repoussent et passer le désherbant dessus au pinceau. Attention cependant, il est inutile d’utiliser tout désherbant sur les feuilles de lierre adulte, car elles sont recouvertes d’une espèce de cire qui empêchera tout produit de pénétrer. Tandis que les jeunes feuilles, elles, n’ont pas encore développer ce mécanisme de défense et peuvent ainsi être traitées.

Conseils et astuces préventives pour éviter la repousse du lierre sur vos murs

  • Pour éviter d’avoir à reproduire chaque années toutes les étapes précédentes, pensez à brosser votre mur. Prenez une brosse métallique et brossez délicatement pour détacher les petites ventouses restantes.
  • Si au contraire, vous souhaitez en conserver une partie mais contrôler le reste de sa pousse, taillez-le régulièrement, en particulier en automne en coupant les rameaux au sécateur. Pensez là encore à brosser la surface pour décoller les petites ventouses.