Insecte qui mange les racines des salades : quels sont les dommages ?

Vos salades ont tendance à apparaître flétries ? Peut-être que les racines sont grignotées par une chenille blanche avec une petite tête brune. C’est un ravageur qui se présente dans les jardins et attaque généralement les salades, appelées la louvette. Elle passe rapidement et facilement d’une plante à une autre, car elle est hyperactive.
Vous devez connaître son mode de vie pour détecter son existence sur vos salades. Il existe d’autres insectes qui peuvent manger la racine de vos salades. Pour lutter contre ce phénomène, vous devez suivre quelques conseils.

Comment détecter l’existence des insectes qui mangent les racines de salade ?

Vous pouvez savoir si vos laitues ont été attaquées par des insectes à travers plusieurs symptômes. Les feuilles extérieures présentent tout d’abord des indices de faiblesse comme si elles n’étaient pas bien arrosées. Puis, tout le plant flétrit petit à petit sans autre signe apparent. Si vous avez d’autres plantes comme les plantes de fraises, les chicorées, delphiniums, dahlias, muguet et pivoines, elles peuvent aussi être attaquées. Vous réfléchissez sûrement aux ravageurs qui attaquent le plus courant le collet des plantes tels que :

  • Les larves de taupins ;
  • La louvette ;
  • Le hanneton ;
  • Le ver blanc ;
  • Les noctuelles terricoles ;
  • Le ver gris.

Les grosses racines et le collet vous paraissent peut-être bien rongés et beaux, car vous ne pouvez pas remarquer la trace de ces insectes d’un premier coup. Si vous grattez le sol plus profondément à l’entour des pieds nouvellement attaqués, vous trouverez peut-être plusieurs dégâts : un ver blanc avec une tête brune, un corps luisant, mince et agitée.

C’est peut-être une louvette qui est un petit papillon peu représenté en France et fait partie d’un groupe très primitif ou une chenille de l’hépiale du houblon. Les chenilles de louvettes se nourrissent et se développent pendant un an dans les racines et salades, iris, plants de fraises, dahlias.

Les jeunes chenilles entrent dans la terre et commencent à ronger le collet des plantes et les racines. Elles préfèrent les salades, leur agilité et leur vigueur les aident à aller facilement d’une plante à une autre.

Comment lutter contre le ver à salade ?

La louvette est un insecte souterrain, peu connu et indiqué par les professionnels qui parlent souvent de vers gris des noctuelles et des larves de taupins. Mais elle est souvent dans les jardins et attaque beaucoup plus les salades. Les techniques pour lutter contre ces ravageurs sont limitées.

Parfois, les professionnels imprègnent les appâts de son avec un mélange pyrèthre et roténone, mais c’est aléatoire et fastidieux. Certains ont plus de succès comme un répulsif de purin de fougère. D’autres ont testé les extraits d’ail, mais leur puissance n’a pas été confirmée lors des tests effectués par le groupe de recherche en agriculture biologique.
La méthode la plus puissante et adaptable pour un petit jardin est de surveiller ponctuellement vos salades et d’arracher le plant dès les premiers signes de flétrissement.

Vous pouvez repérer facilement ce ravageur, car il a une couleur blanche. Avec un râteau, fouillez la terre autour de votre salade. Cela vous aide à voir les petites chenilles blanches. Vous devez les tuer ou les brûler. N’hésitez pas à l’attaquer dès que vous la voyez, car elle est très active et peut s’enfouir rapidement sous terre.